Le système de pilotage local est l'aboutissement logique de la démarche d'accompagnement stratégique. Son objet fondamental est de permettre la déclinaison de la stratégie dans l'action opérée au niveau local. Cela inclut d'une part un ancrage de la démarche stratégique par les dirigeants bénévoles et professionnels locaux et d'autre part la formalisation des étapes du processus stratégique.

Il s'agit de renouer avec le cadre de référence du réseau des MJC en ce qui concerne ses finalités essentielles et plus particulièrement pour l'équipe dirigeante notamment en ce qui concerne les éléments constitutifs de la construction historique de l'association, le diagnostic du porte feuille d'activités segmenté en domaines d'activités, les déficits de compétences majeures à résorber et la valorisation des savoir-faire différenciateurs locaux, l'énoncé de scénarios réalistes, d'hypothèses conjoncturelles à court et moyen terme dans lesquelles vont s'inscrire des réponses que l'association est susceptible d'apporter à son environnement, l'arbitrage et le choix du scénario jugé le plus pertinent ainsi que les plans d'action induits.

S'il apparaît clairement que la performance associative va de pair avec la stratégie énoncée dans son projet associatif, encore faut-il que ces objectifs soient préalablement identifiés et hiérarchisés par les dirigeants locaux. Dans ce cas, il ne peut s'agir d'une préconisation fédérale mais davantage d'un accompagnement qui favorise l'élaboration d'objectifs par les dirigeants.

Quels sont alors les différentes étapes du processus de pilotage local et en quoi ce système est-il susceptible de renforcer l'appropriation et la maîtrise par les dirigeants locaux de leur propre stratégie associative ?

Trois étapes majeures sont recensées :

L'identification des scénarios possibles
Il s'agit de proposer des modèles qui orienteront l'association de façon fondamentalement différente selon les scénarios. Cette identification doit être la plus large possible. Le critère d'exclusion réside dans le cadre de référence. Ainsi, un scénario qui n'épouserait pas le cadre de référence de l'association ne pourrait être proposé, tous les autres sont a priori acceptables.

Le choix du scénario qui apparaît le plus pertinent
Il s'agit d'évaluer les risques majeurs présentés par chaque scénario et la probabilité, même approximative, qu'ils puissent déboucher sur un modèle d'association souhaité par l'équipe de dirigeants.

L'application des plans d'action compris dans le choix du scénario associé à la surveillance permanente des variables de l'environnement local
Il s'agit d'une démarche concrète et anticipatrice qui consiste à utiliser les systèmes de pilotage comme un contrôle permanent de l'application des orientations stratégiques décidées par les dirigeants mais également comme un véritable catalyseur de la vigilance collective. Cette vocation d'alerte de la mise en  œuvre de l'application du scénario est une vocation importante du système de pilotage local et induit l'élaboration de tableaux de bord et le recensement permanent d'indicateurs sur l'ensemble des aspects de l'association.

Ainsi on perçoit l'inscription dans la durée d'une démarche stratégique à condition que son pilotage soit local. Car comment surveiller des indicateurs liés à l'évolution de l'environnement ou au résultat des actions par tout autre entité que les dirigeants associatifs locaux. Eux seuls peuvent réagir et corriger d'éventuelles dérives ou effets indésirables de telle ou telle action.
La dimension d'accompagnement prend ici toute sa valeur. Ainsi la fédération accompagne le pilotage collectif d'une stratégie locale avec des outils et des méthodes préalablement élaborés et proposés aux équipes dirigeantes. La perspective de l'intervention fédérale tend à utiliser et valoriser l'intelligence collective locale et promouvoir des processus de prise de décision participatifs et transverses. Ceci est notre philosophie. Force est de constater que les associations qui se sont engagées dans un tel processus ont modifié de façon fondamentale le regard porté sur leur environnement et adapté leur offre d'activités au plus près des attentes de celui-ci.

Soulignons ici l'aspect crucial de cette dernière phase qui démontre aujourd'hui qu'un système de pilotage local intègre totalement et en permanence l'intervention de l'association au plus près des facteurs de l'environnement.